clos
 

Historique

  • Le Clos du Moulin aux Moines, 1952
  • Le Moulin aux Moines avec Michel Matrot, 1968
  • Cour du Moulin aux Moines, années 70
prev next

Auxey-Duresses, située au seuil d'une vallée qui, depuis la Côte de Beaune, s'enfonce dans les Hautes-Côtes sur la route de La Rochepot et d'Autun est sans doute l’un des sanctuaires de la vigne celte et gallo-romaine. Ancienne dépendance de l’Abbaye de Cluny, elle partageait jadis son activité entre moulin à grains et pressoirs à raisins.

Le Clos du Moulin aux Moines résume et témoigne encore de l’histoire du village autrefois dévolu aux meuniers et aux abbés. Fondé en 962 par les moines clunisiens, puis exploité pendant plus de six siècles par l’Abbaye de Cîteaux, ce site a été choisi pour ses qualités environnementales. Le noble corps de logis veille sur les vignes du Clos : 2,8 hectares ceints par un mur de pierre et traversé par une déviation du ruisseau des Cloux qui alimentait autrefois la roue du Moulin pour moudre le grain.

Les bâtiments se sont modifiés au cours des siècles comme le rappellent ces quelques dates gravées sur  les pierres des façades. La chapelle consacrée bâtie en 1650 et le vieux pigeonnier abritant 500 boulins destinés chacun à un couple de pigeon, témoignent du passé prestigieux du domaine.

En 2008, après avoir appartenu à quelques familles d’Auxey-Duresses, le domaine – comptant alors 8hectares, est racheté par la famille Andrieu. Willy Roulendes rejoint alors le Moulin, après avoir fait ses classes bourguignonnes au Domaine de Montille. Sous sa direction, l’équipe se met en place et commence la conversion en bio. Peu à peu, le domaine acquiert de nouvelles parcelles et finit par atteindre 15 hectares de vignoble. Au fur et à mesure des années, les vins s’affirment, les vieilles vignes – malgré des conditions climatiques peu clémentes- retrouvent de la vigueur, les vinifications s’affinent et s’adaptent de plus en plus à chaque cuvée, reflétant le millésime. La commercialisation ne reprend qu’en 2011. Le renouveau du domaine est total ; aujourd’hui nos vins s’invitent sur les belles tables de France, escortent les plats de chefs renommés comme de bistrots authentiques et sont distribués dans une quinzaine de pays.